Dusky's Crea
Bien le bonjour !

Si tu es ici, c'est que je t'ai parlé de ce forum. Voici ce que tu peux faire :
-Lire tout ce qui est écrit si le cœur t'en dit.
-Partager ton ressentis dans l'espace commentaire.
/ ! Tout ce qui est posté ici appartient au créateur. Tout vol ne sera toléré.
Ce forum est un forum un maximum privé, alors s'il vous plait, ne le partagez pas. Je n'ai pas envie de voir des inconnus sur cette page.

♦️Signé l'originale



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Échec et Mat - Nouvelle 02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dusky
Admin
Admin
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 15/03/2017
Age : 14
Localisation : Belgique ~

MessageSujet: Échec et Mat - Nouvelle 02   Mar 13 Juin - 17:26

Pion blanc numéro 6

Avancer. Toujours avancer. Seulement tout droit. Les ordres viennent de haut et je ne peux pas désobéir. Il nous manque une pièce. Une seule et nous avons gagné la guerre. Une seule et pas des moindres : le roi noir.
Alors j'avance, encore tout droit. Je ne peux seulement dévier que pour tuer. Parce qu'ici, sur ce plateau, c'est tuer ou être tuée. La reine blanche ne m'accorde pas d'importance : une erreur et les fous viennent me tuer. Je ne suis qu'une pièce facilement remplaçable. Après tout, je ne suis qu'un vulgaire pion dans un guerre qui dure depuis 100 ans.
Notre reine actuelle est pleine de vitalité. Elle qui, étant une ancienne tour, avait succédé à sa mère. La reine actuelle est juste et droite, pas comme l'ancienne. Celle qui l'avait précédée était horrible et nous obligeait à tuer absolument tous les noirs qu'on croisait. En effet, son mari qu'un pion noir qui a lâchement été exécuté par l'ancien roi noir.
Ah oui, je ne vous ai pas dit : les blanches sont les femmes et n'ont droit à aucun contacts avec les noirs, les hommes.

37595 jours depuis le début de la guerre. 1095 jours que je suis sur le front. J'ai tué 61 pièces de mes mains. Je n'aime pas cela mais je n'ai pas le choix. Un combat avait été engagé avec une tour, une fois. Je l'ai gagné de justesse parce qu cette tour n'avait que trois jours. Ils n'auraient jamais dû l'envoyer se battre si jeune...
Bref, quand je le peux, je continue tout droit et évite le combat.

37596 ème jour de lutte. J'ai parlé avec les pions blancs numéro 3 et 4, ce matin. Mes côtes fêlées, petit souvenir du combat la veille, me font grimacer dès que je fais un pas. Parfois, certaines larmes m'échappent et ruissellent sur mes joues. J'ai envie que tout ce bordel s'arrête mais je n'ai pas mon mot à dire. Alors je serre les dents et continue à avancer. Toujours tout droit.

37597 ème jour de combat. Le plateau a été réinitialisé, comme tous les soirs. Nous avons perdus deux pions alors que les noirs en ont perdus trois plus un cavalier. On voit que notre stratégie tient toujours, c'est rassurant.
Hier, j'ai épargné un pion. Il devait avoir 730 jours, pas plus. Il me semble que c'est le pion noir numéro 4. Je crois qu'il est différent des autres. Je l'ai vu. Son comportement est étrange. Il a l'air d'être une personne pacifiste, un peu comme moi. Mais si ma reine l'apprend, elle me fera tuer. Tuée par les fous ; ce sont les seules qualifiées pour ce travail.
J'espère ne pas devoir combattre aujourd'hui.

Je le vois. Il est en diagonale par rapport à moi. Le pion noir, je veux dire. Le numéro 4. C'est à mon tour de jouer. Je pourrai le tuer ; avancer d'un simple pas et engager le combat. Mais je ne le fais pas. Au contraire. Je m'assois sur ma case. L'herbe m'accueille avec grand plaisir et les insectes s'écartent pour ne pas être écrasés. Je le regarde, le dévisage. Il est plutôt mignon...
Non, bordel ! Numéro 6, reprends-toi, pour l'amour du jeu ! Je secoue ma tête et prends la parole :
-Salut.
-Salut, me répond-t-il.
Un ange passe avant qu'il ne rompe le silence.
-Pourquoi tu ne me tues pas ? Je veux dire, hier aussi, tu m'as épargné.
-Je trouve cette guerre ridicule, c'est tout. Pas la peine de faire plus de morts.
Il regarde autour de lui, comme pour vérifier que personne ne l'écoute. Personne sauf moi.
-J'aime beaucoup ton état d'esprit. Comment t'appelles-tu ?
-Numéro 6. Et toi ?
-Quatrième. Quatrième pion noir.
-Je le savais ! Je savais qui tu était le numéro 4 !
Il a voulu dire quelque chose mais rien n'en sort. C'est alors qu'un bruissement se fait entendre derrière moi. Heureusement que les arbres nous cachaient.
-Numéro 6 ?
Rapidement, je me bondis sur mes pieds et enfreins la règle n°1 des pions : ne jamais retourner en arrière dans la journée. Mais je ne suis plus à ça près. J'ai déjà craché sur la règle ultime.
Je vois la tête de la tour numéro 1 sortir des buissons. Elle ignore totalement Quatrième, comme le veux la coutume, et pose son regard sur moi. J'ai intérêt à me tenir à carreau : c'est la meilleure amie de la reine.
-J'ai entendu crier ; tout va bien ? C'est le tour de qui ?
-Pion noir.
-Pourquoi as-tu crié ?
-Parce qu'il n'avance pas.
-D'accord... S'il se décide à faire un pas en avant, je compte sur toi pour l'abattre.
-O-oui, tour numéro 1.
Elle me sourit.
J'espère te voir ce soir. Je dois t'informer d'un changement de plan.
J'hoche brièvement de la tête et elle part. Je repose mon regard sur le pion d'en face. Il était quatre heures de l'après-midi. Et aucun de nous deux ne bouge. On s'est juste dévisager sans rien dire, de peur qu'une pièce de notre clan respectif n'arrive en nous trouvant en pleine conversation.

Huit heures sonne. Le jeu est réinitialisé. On va devoir compter les morts sur les frontières respectives et balancer les pièces adverse de l'autre côté de la limite pour leur permettre de les brûler. Je me tourne une dernière fois vers mon nouvel ami pour murmurer un vague "ici, demain".
Il acquiesce et retourne dans sa ville, à l'autre bout du plateau. Je fais de même.

Quatrième Pion Noir

Ici, demain. Ces mots, pourtant dénués de sens pour certains, tournent comme une douce mélodie dans mon crâne. Cette fille, ce n'est que quelqu'un d'inaccessible. Mais le jeu en vaut la chandelle. UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dusky-s-crea.forumactif.com
 
Échec et Mat - Nouvelle 02
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusky's Crea :: Espace de Ju' :: Écriture-
Sauter vers: